Contact

Se rapprocher des personnes référencées sur le site

Contact des correspondants locaux
Eure 27 : yvesjoignant@hotmail.com
Seine Maritime 76 : josephchauffrey@wanadoo.fr

Pour aller plus loin...

Réseau national

Formations

CDFP

Rencontres

locales

Rencontres locales 2019, 2020, 2021..!
près de cher vous et avec vous peut être ?
contacter les associations pour le développement de la permaculture qui on organisé les éditions précédentes 

Association Osmose en main de l'outil Permaculture Normandie

2018-2019

Secteur Lisieux

osmose.assoperma@gmail.com

Association "Et si on se Marais" mémoire de l'outil Permaculture Normandie

2016-2017-2018

Secteur Marais Vernier

www.escargotier.org

Rencontres locales 2018
06 & 07 octobre
Camping Le Brévedent près de Lisieux

Rencontres Normandes de Permaculture 2018

C'est dans le cadre verdoyant et enchanteur du camping le Brévedent, que s'est déroulée la troisième édition des Rencontres Normandes de Permaculture, le week end des 6 et 7 octobre 2018. Organisées par les associations Osmose et Et si on se Marais, elles se sont déroulées en trois temps : une journée consacrée à la dynamisation des réseaux et au développement de permaculturenormandie.org le samedi, puis le soir, ouverture au grand public avec une soirée festive et un concert du groupe les Ratures. Enfin, le dimanche, une journée ouverte au grand public, organisée sous forme de forum ouvert sur le modèle des rencontres nationales de permaculture organisées par Brin de Paille.

 

Dès le jeudi précédent, un groupe dynamique d'étudiants de l'UPP a débarqué pour l'installation, rejoint le lendemain par d'autres bénévoles motivés. Autour du château central, sur la pelouse qui sépare le café du bâtiment de la réception, ainsi que le long de l'allée qui mène au restaurant, les tentes, barnums et les parasols ont poussé tels des champignons de saison.

Dans la bonne humeur, tout ce petit monde s'est affairé pour installer le bar en bois de palettes, les poêles rocket soudés à partir de vieilles bouteilles de gaz, les tables et les chaises, les banderoles de tissus colorés, les guirlandes lumineuses et les panneaux d'indication, dessinés et peints pour l'occasion sur des cartons de récup. A l'autre bout du camping, le terrain de foot s'est quant à lui transformé en pâture pour les moutons et les chèvres du prestataire en éco-pâturage Ecorce, tandis que la partie basse du camping se muait en parking pour les visiteurs.

Le samedi matin, tout était prêt pour accueillir l'événement : le parking, le bar, le coin repas, le pôle info, la grande tente étoile centrale pour accueillir l'agora, ainsi que les stands réservés aux intervenants extérieurs.

 

Les échanges furent constructifs et les rencontres fructueuses entre les participants ayant répondu à l'appel. Avec la présence notamment de Constance Canivet d'Asymptote Permaculture, d’Ismaël Terrier, du centre de réinsertion par le maraîchage à Colombelle, de Raphaëlle Birot, de l'éco-domaine du Londel, de Joseph Chauffrey, auteur de « Mon petit jardin en permaculture » et membre du réseau Permaculture Normandie, d'Yves Joignant et Lucile Fourtier de l'Escargotier, fondateurs de Permaculture Normandie, et de la Ferme des Gobettes venue proposer ses légumes cultivés en maraîchage sur sol vivant.

 

En raison de l'alerte orange de météo France, en fin d'après-midi, il fut décidé d'accueillir le public dans la grande salle de restaurant du camping. Bien au chaud à l’abri, le groupe les Ratures assura l'ambiance jusqu'à minuit, tandis que les nouveaux arrivants savouraient les plats préparés par l'équipe cuisine à partir des ingrédients apportés par les participants. Au menu, soupe de légumes, salade composée et compote de pommes réalisée avec les fruits récoltés la veille dans le verger du camping. Une bien belle soirée qui se termina par une scène ouverte en mode acoustique.

 

Par crainte de la pluie, la journée du dimanche se déroula elle aussi au restaurant. Sous le porche couvert, devant la bâtisse, s'installèrent le collectif LEA et sa gratiféria, boutique gratuite de vêtements, livres et autres DVD d'occasion, ainsi que Au pré de ma blonde, stand consacré à la coiffure et aux soins capillaires 100% naturels. Sur la pelouse, les membres de l'association les Sauvageonnes, dédiée à la culture de plantes aromatiques et médicinales, installèrent leur barnum afin de proposer un atelier autour de la fabrication d'un séchoir solaire. Non loin de là, c'est un des membres de l'écolieu Le Petit Village, qui fit une démonstration de poêles dragons, matériel de cuisine esthétique et efficace, réalisés en tubes inoxydables soudés entres eux, tandis qu'à l'intérieur du restaurant, ses collègues proposaient à la vente du pain au levain et de nombreuses variétés de graines.

C'est finalement vers onze heure que débuta l'agora, devant une assemblée déjà nombreuse. Sur le principe du forum ouvert, diverses activités furent proposées et réparties dans des colonnes sur

un grand tableau noir. Les ateliers se succédèrent jusqu'en fin d'après-midi dans une ambiance bon enfant, le partage et la bonne humeur, et sous un soleil enfin retrouvé.

Pour donner un aperçu de la variété des ateliers proposés : Vannerie sauvage, culture de champignons sur bois, crusine (préparations culinaires crues et régénérante), méditation occidentale, aïkido, approche du sol, éco-pâturage, discussion autour de l'instruction en famille, cueillette sauvage, rencontre entre étudiants de l'UPP.

 

Le bilan de ces Rencontres Normandes de la Permaculture 2018 s'avère positif malgré une météo capricieuse. Au pôle accueil, chaque arrivant était invité à informer un listing avec ses contacts, domaines de compétence, ses attentes et potentielles contributions vis-à-vis du réseau normand. Ce listing sera partagé avec l'ensemble des participants, de manière à renforcer les liens du réseau.

Stéphane Molino

Rencontres locales 2017
Ferme de la Grand Mare - 27680

Avec des compagnons du SEL (association d'échange de biens et de services dans le but de créer un lien social et solidaire) je suis venu découvrir ce qu'était la permaculture, me demandant un peu ce que recouvrait ce rassemblement au marais Vernier, le 2ème depuis sa création :

Point d'intégristes de la nature à l'horizon, point d'originaux forcenés portant la houx en drapeau ! Malgré mon naturel plutôt réservé j'ai très facilement échangé avec des gens simples et chaleureux, expliquant leur passion et surtout l'intérêt de la permaculture : j'ai compris que ces hommes et femmes avaient gardé ou retrouvé le bon sens que des esprits mercantiles ou corrompus nous ont fait oublier. Sans bourse délier ou simplement en réglant ce qui me paraissait être le prix de ce que je consommais, j'ai ainsi pu participer à quelques activités qui me paraissaient compliquées et devenues simples avec leur aide (faire et poser un torchis, réparer ou créer un outil, ...), partager avec plaisir un repas en commun où le naturel était aussi dans les assiettes et les verres, assister à une séance de yoga et à des tables rondes abordant des thèmes variés liés à la permaculture, ... J'ai ainsi été rassuré de voir que des dizaines de personnes ne raisonnaient pas à partir d'une vue nombriliste mais dans le plaisir de partager et transmettre de façon désintéressée des connaissances utiles à chacun et à tous, surtout à nos enfants et pour l'avenir de notre terre si malmenée par l'homme.

Outre les "agriculteurs" et leurs proches, j'ai côtoyé avec bonheur des personnes ayant la même sensibilité ou/et le même pôle d'intérêt : le monde s'était ouvert, tant que cela m'a donner envie de revenir le lendemain dimanche où le plaisir d'apprendre s'est renouvelé et je crois avoir bien compris que la "permanente agriculture" nous conduisant à la "permanente culture", c'est créer l'abondance et redistribuer...

De mon carnet d'adresse lui aussi enrichi, j'ai l'intention de recontacter quelques nouvelles connaissances et pouvoir continuer à apprendre et mettre un jour mon savoir en pratique sur le terrain, et à mon tour transmettre ces valeurs : je suis au début d'une nouvelle route que l'association "permaculture Normandie" m'a ouverte... Pour cela j'en remercie l'équipe et lui souhaite bon vent pour diffuser ses graines le plus loin et le plus longtemps possible.

Paul

1er rencontre locale de Normandie
juillet 2016
Ferme de la grand mare - 27680